Agriculture conventionnelle ou biologique, quelles différences ?

Publié par L'équipe AgriVillage le

Parce qu’il n’existe pas qu’une seule forme d’agriculture, AgriVillage vous offre la possibilité de découvrir de nouvelles formes d’agriculture aux côtés d’agriculteurs passionnés. Conventionnelle, biologique, raisonnée ou encore durable, l’agriculture se pratique de manière différente chez chacun de nos agriculteurs. 

Alors que le mode de culture le plus connu reste l’agriculture conventionnelle, on assiste depuis plusieurs années à une évolution des pratiques dans le monde agricole. Face à une volonté de préservation de l’environnement, certains agriculteurs ont opté pour un modèle alternatif d’agriculture tandis que d’autres restent attachés à l’agriculture conventionnelle.

 

Quand est née l’agriculture conventionnelle ?

L’agriculture conventionnelle s’est développée au lendemain de la première guerre mondiale en réponse aux problématiques de l’époque : le manque de main d’oeuvre. Pour pallier à ce manque d’effectif, l’agriculture conventionnelle s’est appuyée sur les connaissances et les techniques de l’époque pour développer une méthode de production efficace avec peu de main d’oeuvre. C’est ainsi que les agriculteurs ont commencé à utiliser des intrants chimiques permettant d’accroître de manière radicale leur production.

Aujourd’hui, la notion d’agriculture conventionnelle correspond à l’agriculture la plus répandue et est employée pour définir des pratiques agricoles courantes se caractérisant par des savoir-faire classiques.

Les avantages de l’agriculture conventionnelle 

Les intrants chimiques apportent aux exploitations des apports nutritifs toute l’année quel que soit le sol ou le climat. Ces produits artificialisent les cultures et assainissent les milieux en éliminant toutes les maladies pouvant impacter les exploitations. Les intrants utilisés participent donc au bon rendement des cultures toute l’année.

Les inconvénients de l’agriculture conventionnelle

Ce mode d’agriculture est sujet à nombreuses interrogations aujourd’hui quant au respect de l’environnement et à la qualité des terres. L’infiltration de substances chimiques contenues dans les produits phytosanitaires utilisés est source de pollution. Ces produits viennent également altérer la qualité des terres.

Cependant, on constate que depuis plusieurs années, l’utilisation d’intrants chimiques est de plus en plus contrôlée. Avant d’être vendus, les pesticides sont testés et cela conduit aujourd’hui à de nombreux herbicides peu toxiques. Les pesticides homologués sont largement étudiés pour leurs effets néfastes et prennent en compte les risques pour l’environnement.

De plus, les agriculteurs ont largement pris conscience de ces effets néfastes et sont aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, en capacité de connaître davantage leur terre et donc de limiter l’impact des produits phytosanitaires sur leur exploitation.

L’agriculture biologique, un nouveau mode d’agriculture plus proche de la nature ?

L’agriculture biologique est apparue à la fin du XIXème siècle avec des pratiques agricoles se voulant plus proches des conditions de la nature. Les exploitations concernées doivent répondre à des exigences très strictes concernant l’utilisation d’intrants.

En diminuant considérablement l’usage de produits phytosanitaires sur les exploitations, l’agriculture biologique vise à améliorer la fertilité des sols et à préserver les équilibres naturels de l’environnement.

Cependant, aujourd’hui ce mode d’agriculture présente de nombreuses limites. Le non-usage d’intrants chimiques ne permet pas de produire avec de grands rendements. Cela entraîne donc un agrandissement de la surface à cultiver pour obtenir pratiquement la même quantité.

De plus, la certification AB (Agence Bio) représente un coût supplémentaire que doit supporter l’agriculteur.

Plusieurs formes d’agricultures, mais un même objectif

Bien qu’il existe plusieurs formes d’agricultures, la majorité des agriculteurs tentent aujourd’hui de limiter leur impact sur l’environnement. Il existe aujourd’hui des moyens et outils permettant aux agriculteurs d’avoir une meilleure connaissance de leur terre et ainsi de limiter l’usage d’intrants chimiques en fonction des besoins de leur exploitation.

Quelle que soit l’agriculture pratiquée par nos agriculteurs, AgriVillage s’engage à vous faire séjourner chez des agriculteurs passionnés par leur travail et prêts à vous faire découvrir leur exploitation. Vous pourrez participer à la vie de la ferme et découvrir son mode de gestion.

Alors n’attendez plus et réserver votre séjour en famille ou entre amis dans l’une de nos fermes partenaires sur AgriVillage

Catégories : Agriculture

L'équipe AgriVillage

AgriVillage est une startup française souhaitant redynamiser l’agritourisme en France. Cette plateforme permet aux amoureux de la nature de séjourner chez un agriculteur, avec la garantie de découvrir ce métier passionnant à travers un échange et une activité avec l'hôte.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.