Le cidre est la boisson obtenue à partir de la fermentation du jus de pomme.
En plein boom, elle connait de plus en plus d’adeptes. 

Et son heure de gloire ne fait que commencer. En ces beaux jours, le cidre se montrera comme le rafraîchissement incontournable lors de vos repas.
Brut ou doux, vous y prendrez goût !

Comprendre la production de cidre :

Le cidre peut être conçu et fabriqué partout où il est possible de trouver des pommiers qui donnent des pommes à cidre.
Les pommes à cidre sont plutôt rondes, petites, et elles contiennent surtout des tanins qui sont des substances végétales utilisées comme défense chimique contre les différents microbes existants.
Ces pommes bien spécifiques proviennent de vergers en hautes et basses tiges bénéficiant d’un climat plutôt tempéré.
Il est également possible de distinguer deux types de cidre : le « cidre de table » d’une qualité inférieure au « cidre bouché ». Vous le retrouverez en commerce sous le nom de  « cuvée prestige ».
Moins connu que le cidre de pomme, il est important de savoir qu’il existe du cidre à base de poire.

Plusieurs étapes pour la fabrication d’un bon cidre :

1- Sélectionner : La sélection de pommes est l’étape clé pour produire du bon cidre.
2- Laver : Pour éviter tout goût de moisie, il faut laver minutieusement le pressoir, le broyeur, les fûts et bien évidemment les pommes.
3- Broyer : Cette étape consiste à extraire le jus des pommes.
4- Presser : Vient ensuite le pressage où le marc des pommes est monté afin de presser et extraire une nouvelle fois un maximum de jus de pulpe.
5- Fermenter :  Placer le jus dans une cave fraîche pour l’amener à fermentation.
6- Soutirer :  Prélever le jus clair qu’il faut transvaser dans un autre fût afin de ne pas conserver les impuretés.
7- Mettre en bouteille : Pour finir par la mise en bouteille seulement si le cidre est parfaitement déféqué et limpide.

Votre cidre est enfin prêt ! Il vous reste à le conserver au frais, en n’oubliant pas de le bouchonner à l’aide d’un bouchon plastique spécifique au cidre.

Si vous avez d’autres astuces, partagez les en commentaires ci-dessous !

 

Et non, le cidre ne se boit pas seulement avec des galettes !

Alors oui, le cidre trouve facilement sa place en cuisine, entre les différentes traditions bretonnes et normandes. En effet, le cidre est sans équivoque la boisson associée aux fameuses galettes de blé noir.
Mais ce doux breuvage peut se marier à la viande, de préférence blanche, mais aussi aux coquillages. Un petite conseil : n’hésitez pas à ouvrir une bonne bouteille demi-sec légèrement acidulée avec un filet mignon sauce moutarde – régal garanti !

Pour l’amateur d’apéritif, le cidre peut être la base d’excellents cocktails, et en plus c’est très simple à faire …
Commencez par mélanger de la crème de cassis et du Cointreau puis mettez le tout au frais. Au dernier moment ajoutez du cidre.
Le tour est joué !

Partez à la découverte d’une exploitation de cidre :

AgriVillage propose sur sa plateforme la possibilité de se rendre en terre normande dans la charmante commune de Lessard-et-le-Chêne.  Dana sera votre accompagnatrice afin de visiter son domaine biologique suivi d’une dégustation de cidre. Autour de structures alliant modernité et simplicité composées d’un élevage de chevaux, de moutons, et de lapins. Cette ferme cidricole de 26 hectares est située en plein milieu des vergers avec une magnifique vue sur la Vallée de la Vie.
Également pour les éventuels vacanciers, la possibilité de comprendre de manière plus approfondie la production de cidre, de pommeau, de jus, ainsi que de calvados.

« La nature est prévoyante : elle fait pousser la pomme en Normandie, sachant que c’est dans cette région que l’on boit le plus de cidre »
henry monnier
Henry Monnier
Ancien caricaturiste français

0 Partages