Région du Nord-Ouest de la France, trop souvent discréditée, la Normandie se présente comme un territoire hautement attractif. Notamment grâce à son large panel de paysages naturels, et ses diverses activités agricoles.

Tour d’horizon de cette terre normande en quête de reconnaissance.

 

Une région aux multiples facettes :

La Normandie complète un vaste catalogue de paysages aussi sublimes les uns que les autres à découvrir.

En effet, il est tout d’abord possible d’y trouver les fameuses vallées et hautes falaises ornées de craie et de silex du pays de Caux. Celles-ci longent le littoral et les roches maritimes.

Également, les nombreuses côtes abritant des stations balnéaires telles que Deauville, ou encore Courseulles-sur-Mer.

Mais comment ne pas évoquer la Normandie sans ses fameuses plages du débarquement issues de la Seconde Guerre mondiale ? Les plus connues : Utah Beach et Omaha Beach, lieux chargés d’histoire, se trouvant essentiellement dans le département du Calvados.

Le Massif armoricain se compose aussi de beaucoup de collines, et de forêts en hauteur proposant alors un fabuleux panorama naturel. Un parfait exemple est le point culminant de Normandie : le Signal d’Écouves.

Néanmoins, le paysage normand se caractérise principalement par des bocages. Les champs cultivés et les prés sont entourés de terre, de talus, ou encore de plaines. Les arbres forment des alignements plus ou moins continus, laissant place à de nombreuses fermes et exploitations.

Effectivement, la Normandie est bel et bien une région rurale où l’agriculture y occupe une place majeure !

 

Les principales activités agricoles normandes :

 

Au nord de la Seine, la Normandie dévoile un sol plutôt argileux qui est favorable aux herbages pour l’élevage bovin laitier. Cette activité vise à reproduire des animaux d’une même espèce au profit de l’activité humaine, en l’occurrence ici les produits laitiers.

Au sud de la Seine, la Normandie se compose principalement de paysages à champs ouverts où ce sont les cultures céréalières qui priment.

Cependant, la céréaliculture se mêle également à l’élevage bovin ; activité axée cette fois-ci sur la viande.

Pour finir, au centre de la région normande, se trouve une nouvelle fois un sol plutôt argileux. Celui-ci favorise la pâture, et l’élevage regroupant l’ensemble des activités assurant la multiplication des animaux.

La Normandie à l’honneur :

 

AgriVillage l’a compris, et a donc décidé de mettre en valeur la région normande au travers de ses différents agriculteurs. Ceux-ci proposent aux particuliers de séjourner dans leur propre exploitation agricole, afin de découvrir les diverses richesses naturelles de la Normandie.

Nombreuses sont les possibilités qui s’offrent aux vacanciers sur la plateforme AgriVillage. Nous pouvons citer le gite de la Charreterie au cœur d’une culture céréalière, où un couple d’éleveur se fera une joie de partager la passion de leur métier. Vous pourrez y découvrir la culture du lin, si spécifique à la terre normande.

La Normandie ne se réduit pas seulement aux cultures céréalières, comme le prouve le gite l’Atelier. Deux horticulteurs y pratiquent l’art de cultiver les jardins, les légumes comme les asperges par exemple, et les fleurs au beau milieu d’un élevage de poules, et de moutons.

 

Fort de sa diversité naturelle, la Normandie se montre comme étant une région conquérante et ambitieuse, tel son ancien duc Guillaume II dit le « Conquérant » …

0 Partages