Mercredi 25 Septembre 2019 – « Au nom de la terre », dernier film mettant en scène Guillaume CANET dans le rôle d’un agriculteur qui ne vit plus, mais qui au contraire tente de survivre, démontre la dure réalité des éleveurs qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts … Nos agriculteurs français regorgent alors d’idées pour tenter d’améliorer leur niveau de vie et satisfaire des consommateurs toujours plus exigeants. Entre agritourisme ou encore vente directe, il existe des solutions*. AgriVillage et Esprits Fermes l’ont compris, et ont donc décidé de s’allier afin de faciliter le quotidien des consommateurs, et des agriculteurs.

« Persévérance, telle est la première vertu de l’agriculteur »

Ce proverbe agricole datant de 1865 reflète parfaitement la ténacité, et l’obstination des agriculteurs à se diversifier pour  faire face aux évolutions du marché.

Pour se rapprocher des consommateurs et augmenter leur marge, les agriculteurs ont propension à se rendre sur les marchés, ou encore dans les foires et les salons, pour pratiquer de la vente directe de produits agricoles, comme du lait, du fromage, des œufs, et autres produits issus d’exploitations diverses.

Tenir un discours commercial directement face aux consommateurs leur permet d’insister sur la qualité de la marchandise, en leur expliquant les choix qu’ils ont fait pour cultiver leurs terres ou élever leurs animaux. Les consommateurs se sentent donc beaucoup plus concernés, en ayant la chance de débattre avec ” leurs” agriculteurs. Ainsi un  lien de fidélité  se crée avec ces consommateurs réguliers qui chercheront à soutenir les producteurs locaux.

Toujours dans cette optique de fidéliser le consommateur à l’agriculteur, il existe des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), qui ont pour objectif de préserver l’existence des fermes de proximité, ainsi que des fermes familiales, au travers d’une agriculture équitable, et durable.

Néanmoins, il demeure des points négatifs en ce qui concerne la vente directe. Tout d’abord la vente directe demande du temps supplémentaire aux agriculteurs, afin de se rendre sur place, d’établir un « stand », puis d’effectuer les ventes. De plus il faut avoir des arguments pour convaincre les consommateurs d’acheter  en directe plutôt qu’en supermarché. Ainsi des compétences en termes de marketing, ou de logistique sont devenues primordiales. 

« Mêler le numérique à l’agriculture, c’est lier l’innovation à la nature … »
Adrien Villieu
Agriculteur

Des agriculteurs en lien avec leur temps :

Les agriculteurs l’ont compris, à une époque où l’ère du numérique est à son apogée, ils se doivent de profiter du potentiel que peut leur offrir internet, notamment en ce qui concerne les ventes de produits. C’est ce qu’explique, l’éleveur breton, Adrien VILLIEU présent sur la coopérative digitale Esprits Fermes : « Vendre mes produits par le biais d’internet, je n’y aurais jamais cru, et pourtant … », en concluant que : « Mêler le numérique à l’agriculture, c’est lier l’innovation à la nature … ». 

Pour leur éviter toute gestion logistique et toute communication pour vendre leur produit, les agriculteurs peuvent faire appel à Esprit Fermes qui est une coopérative digitale indépendante des circuits traditionnels, revendiquant bien évidemment une agriculture responsable, et saine. Ce nouveau partenaire d’AgriVillage, conçu avec les producteurs agro-entrepreneurs partenaires, peut à la fois convenir aux particuliers comme aux professionnels.

Les consommateurs pourront y trouver des produits d’une qualité indéniable. Et cela, en un clic ! Effectivement, la rapidité et l’instantanéité de la plateforme est l’un des avantages pour les consommateurs.

En quelques secondes, et grâce au numérique, les internautes peuvent découvrir de multiples, et bons produits locaux !

Pourquoi ne pas ouvrir au grand public ?

L’agritourisme est une nouvelle forme d’activité pour les agriculteurs. Ces derniers offrent la chance aux particuliers de découvrir les métiers d’éleveur, d’apiculteur, de viticulteur au travers d’activités toutes aussi différentes les unes que les autres : nourrir les animaux, balade en tracteur, dégustation de produits régionaux…

Pour donner une nouvelle dimension à l’agritourisme Agrivillage a créé une plateforme qui lui est dédiée. Ainsi vous pouvez séjourner à la ferme entre amis, en couple ou en famille. Ce séjour sera mémorable notamment grâce à une activité avec l’agriculteur. 

Également dans le cadre professionnel, où des agriculteurs proposent leur ferme en guise de réception pour des séminaires.

N’attendez plus, vos futures vacances plus vraies que nature se trouvent à coup sûr, sur le site AgriVillage !

AgriVillage et Esprits Fermes: un partenariat attendu !  

Avec comme objectifs communs : faire connaitre le travail des agriculteurs et la spécificité de leur terroir. Ces deux entreprises ont décidé de travailler main dans la main.  Avec ce partenariat elles souhaitent aider les producteurs à promouvoir  les produits de la ferme 

Comme le dit Noel fondateur de Esprits Fermes : “Comme nos agriculteurs on travaille en économie circulaire!  On peut découvrir certains produits sur Esprits Fermes. Les aimer et souhaiter comprendre la production. Pour cela on passera par AgriVillage. Et une fois que nous sommes rentrés, on peut continuer à les acheter pour  soutenir le producteur  et consommer de manière responsable et surtout gourmande”!

Ce partenariat se veut bénéfique pour les consommateurs comme pour les producteurs !