Après une année 2020 compliquée mais prometteuse, quelles perspectives pour l’agritourisme en 2021 ?

Publié par L'équipe AgriVillage le

Après une année 2020 compliquée mais prometteuse, quelles perspectives pour l’agritourisme en 2021 ?

1) 2020 : des difficultés certaines mais un potentiel révélé

Les diverses mesures restrictives imposées par le gouvernement pour lutter contre la circulation de la COVID-19 ont causé une baisse notable d’activité pour les acteurs du tourisme en 2020. En effet, Atout France estime une diminution de la consommation touristique annuelle comprise entre 30 et 35%. Les séjours à la ferme n’ont pas échappé aux impacts catastrophiques du confinement, comme le rappelle le témoignage d’une agricultrice vendéenne plus bas.

Cependant, dans cette situation sanitaire critique, l’agritourisme a su tirer son épingle du jeu. Les contraintes qui ont marqué le déroulement de la vie quotidienne depuis maintenant bientôt un an ont donné lieu à des changements dans les habitudes de destination et de type d’hébergement, à l’avantage notamment des séjours en agritourisme. Tout d’abord, parmi les 53% de français partis en vacances en juillet et août, 94% sont restés en France (source : DGE). La campagne a été privilégiée par rapport à la ville. Une volonté de respirer l’air pur de la campagne est apparue, se traduisant par une recherche de sérénité et d’apaisement au contact de la nature. Ainsi, malgré le contexte, les réservations de gîtes à la campagne ont légèrement augmenté à l’été 2020, par rapport à 2019. La fréquentation des chambres d’hôtes s’est également montrée très dynamique, alors que le nombre de nuitées dans les hôtels a chuté de 58% sur la saison estivale (source : Insee). Les régions d’habitude prisées par la clientèle internationale comme la Côte d’Azur ont vu leur fréquentation diminuer, pendant que des régions connues pour leurs espaces naturels comme la Bretagne ou la Normandie ont beaucoup attiré. Les français se sont donc tournés vers un tourisme local en pleine nature, ce qui a permis, malgré tout, un essor de l’agritourisme.

« Nous avons subi beaucoup d’annulations de dernière minute en mai-juin. L’activité est repartie en juillet-août, mais malheureusement dès septembre, même sans confinement, nous n’avons plus eu de réservations. On voit bien que les gens sont plus réticents à partir en vacances. Pour 2021, nous sommes encore dans le flou, nous espérons que ça passera. » témoigne Chantal, qui propose des séjours dans son gîte « L’Aubretière » au cœur de sa ferme.

2) 2021 : L’incertitude subsiste, mais une progression est attendue

Certes, nous n’apercevons toujours pas la fin de cette crise sanitaire, et vivons encore sous la menace de restrictions destinées à endiguer cette dernière ; cependant les offres de séjours à la ferme ne cessent de se multiplier. Il y en a désormais pour tout le monde et pour tous les goûts : logements insolites (cabane, roulotte, bateau réaménagé…), chambres d’hôte et gîtes aux capacités d’accueil très variées, pouvant satisfaire personnes seules, couples, familles et groupes d’amis.

En 2021 nos agriculteurs sont plus prêts que jamais à accueillir les visiteurs et leur faire découvrir leur métier. La tendance d’envie d’évasion en pleine nature et de reconnexion au monde paysan insufflée l’année passée ne va certainement pas s’éteindre, au contraire, il est probable que 2021 joue un rôle de compensation des frustrations de 2020. En effet, pour 24% des interrogés d’une enquête menée par Booking, partir en voyage en 2021 sera l’occasion de rattraper le temps perdu en 2020.

D’autre part, depuis déjà quelques années les français portent davantage d’intérêt aux producteurs locaux et à la provenance des produits qu’ils consomment, tendance renforcée par la crise sanitaire. En effet, selon la dernière étude de l’Observatoire E.Leclerc des nouvelles consommations, réalisée par l’institut Ipsos fin avril 2020, les Français confinés se sont tournés davantage vers les produits d’origine France (45%), les produits frais (37%) ou encore des produits issus des circuits courts (37%). Il en résulte une volonté générale de renouer avec l’agriculture. Cet attrait pour les produits du terroir devrait profiter au développement des séjours à la ferme, qui répondent à la recherche grandissante d’authenticité des français.

Catégories : Agritourisme

L'équipe AgriVillage

AgriVillage est une startup française souhaitant redynamiser l’agritourisme en France. Cette plateforme permet aux amoureux de la nature de séjourner chez un agriculteur, avec la garantie de découvrir ce métier passionnant à travers un échange et une activité avec l'hôte.

1 commentaire

Alex · 04/02/2021 à 07:58

Bonjour, merci pour le bel article! Quelques nouvelles positives enfin.
J’ai une ferme et pour l’été j’ai plus de la moitié de mes places occupées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.