Dans la plupart des cas, les éleveurs de vaches élèvent un seul type de vache : soit des vaches laitières, soit des vaches à viande.

Par jour, une vache laitière produit en moyenne 28 litres de lait. Cette production de lait s’étale sur une période de 10 mois pour une vache laitière. Une vache allaitante, c’est-à-dire une vache élevée pour sa viande, produit en moyenne 4 litres de lait par jour. L’Europe compte environ 24 millions de vaches à lait, dont 3,6 millions rien qu’en France.

Comment est produit le lait :

A partir de leur 2 ans, tous les 12 mois environ, les vaches sont inséminées artificiellement et donnent naissance à un veau, ce qui stimule de nouveau leur production de lait. Pour qu’une vache produise du lait, elle doit d’abord donner naissance à un veau. Ensuite, si on la trait régulièrement, elle en fabrique pendant 10 mois. Au moment de la traite, le mouvement de la main ou de la trayeuse électrique sur les pis de la vache imite celui du veau qui tète.

Ainsi, lorsque les vaches laitières arrivent à fort rendement, ces dernières peuvent produire en conséquence 60 litres de lait par jour, et jusqu’à 10 000 litres sur toute leur lactation.

La production de lait :

Pour produire du lait, nos vaches mangent encore et toujours de l’herbe. La base de la ration journalière d’une vache laitière est constituée d’herbe fraîche, à la belle saison, et de foin, et d’ensilage pendant l’hiver.  Elle est herbivore. Elle rumine, elle mange en deux temps.

Au printemps, une vache de 700 kilos peut manger jusque 70 kg par jour, c’est-à-dire ingérer 40 kg de matière sèche qui passe par ses 4 estomacs avant de finir dans son intestin grêle pour être digérée. Cela représente plus de 25 tonnes par an. Une vache consomme également de 60 à 120 litres d’eau par jour.

La Prim’Holstein est la plus connue des races de vaches laitières – c’est la race dominante en France. Vous pourrez la reconnaître aux taches noires et blanches.

Difficultés auxquelles peuvent se heurter les agriculteurs : les infections des mamelles des animaux. Il apparaît aussi des problèmes de fertilité, dû très certainement au rythme de production imposé.

Pour information, le coût d’une vache tourne autour de 1.530€ et l’investisseur doit en acheter une au minimum. Actuellement, le prix de la vache est de 1 485 euros (juin 2017).

Les droits d’enregistrement sont de 125 euros.

Comment traire une vache ?

L’éleveur qui se charge de la traite est aujourd’hui aidé d’une machine à traire ou d’un robot automatisé.

Ainsi, la machine à traire permet d’effectuer une traite hygiénique et efficace. L’éleveur l’installe dans un espace exclusivement réservé à l’usage de la traite.

Conçue de manière à optimiser le bien-être, et la santé des animaux, cette machine à traire assure une bonne hygiène du processus. Ceci est fondamentale pour la qualité du lait.

La traite a lieu deux fois par jour, souvent aux alentours de 9h00 et de 17h00, et cela chaque jour de l’année (SANS EXCEPTION).

Voici les différentes étapes de la traite :

1°) Tout d’abord, l’éleveur nettoie les pis de la vache.

2°) Il positionne les trayeurs, et un système de pulsation récolte le lait qui coule.

3°) Les manchons se décrochent automatiquement lorsqu’il n’y a plus de lait. L’éleveur peut éventuellement le retirer.

4°) Par la suite, une pommade peut être appliquée pour protéger les pis à la suite de la traite.

6°) L’éleveur nettoie le matériel.

7°) Ensuite, le lait recueilli suit un parcours habituel, conduit à travers des tuyaux, jusqu’à de grandes cuves réfrigérées.

Cependant pour les robots de traites, tout se fait automatiquement ! Pour les faire venir, de la nourriture leur est proposée pendant la traite.
Ainsi, via un collier autour du cou de la vache, le robot détecte si oui ou non la vache a besoin de se faire traire.

Si oui, une barrière se lève et le robot reproduit les gestes de l’agriculteur.

C’est-à-dire qu’il commence par laver les pis ; grâce à un laser le robot les repère et installe automatiquement les trayeurs. Lorsque la machine a terminé de traire la vache, elle nettoie à nouveau les pis et réouvre la barrière pour la laisser partir.
Cette technologie, certes coûteuse, fait gagner un temps précieux aux agriculteurs !

Un élevage vachement intéressant !

Il est possible de retrouver sur la plateforme AgriVillage la chambre d’hôte « Le Poulailler » dans la petite commune normande de Le Teilleul.

En effet, c’est la famille Rousseau, éleveuse de vaches laitières, qui vous accueille dans une authentique maison paysanne afin de découvrir une ferme alliant tradition et modernité. Notamment avec son troupeau de vaches normandes, ainsi que ses vergers destinés à la production de cidre et de poiré.

Les vacanciers auront la chance de partager, et d’observer l’amour mais aussi le lien très privilégié entre les éleveurs et leurs animaux.

La famille Rousseau pourra également vous faire découvrir le fonctionnement de la traite des vaches laitières.

En conclusion, dès votre arrivée en Normandie, c’est une bonne surprise, et un épanouissement assuré qui vous fera dire : « Oh la vache ! ».